• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

Sans violence pour elles

Entraide, paix et justice



Sans violence pour elles

Des étudiants engagés à limiter les effets dévastateurs de la violence conjugale

« En 2012, la province de Québec enregistrait un taux de 280 infractions de violence conjugale par 100 000 habitants, dévoile l’enseignante en techniques policières du Cégep de l’Outaouais, Claire Beaulieu. La région de l’Outaouais occupait alors le troisième rang avec 380 infractions par 100 000 habitants. » 

Une problématique majeure, pourtant peu connue et souvent difficile à identifier. « En tant que futurs policiers et policières, nous voulons contribuer à la diminution du nombre de cas de violence conjugale dans notre région et au Québec », exprime Alexandre Tessier, porte-parole du projet Sans violence pour elles.

Voilà ce qui a motivé le jeune homme et six autres étudiants de techniques policières du Cégep de l’Outaouais. Ensemble, ils ont organisé une journée de marche et de course à pied ainsi qu’une campagne de financement au profit de sept maisons d’aide et d’hébergement pour femmes violentées ou en difficulté de la région.

« Avec ce projet, nous poursuivons deux objectifs, précise Alexandre. D’abord, celui d’apporter un soutien financier à des organismes qui viennent en aide aux victimes, mais aussi celui de sensibiliser la population à une réalité cachée et trop souvent ignorée. »

Pour s’assurer de la réussite du projet, les étudiants ont obtenu la collaboration de nombreux partenaires, dont les services de police de la région, le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) et le journal Le Droit. Plusieurs bénévoles étaient également de la partie lors de la course du 17 mai 2014 sur le terrain du cégep et sur les sentiers du Parc de la Gatineau. Sans contredit, les retombées financières d’une telle campagne – plus de 13 000 $! – constituent un apport inestimable permettant de bonifier l’aide offerte aux femmes victimes et à leurs enfants.

« Ces jeunes ont vraiment à cœur la sécurité et la protection des personnes violentées et celle de leurs proches. Et leur empreinte dans la communauté est une source d’inspiration pour plusieurs », a constaté Claire Beaulieu.



Sans violence pour elles




Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc