• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2009
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Marie-Josée Sauvé

Polyvalente St-Jérôme






 
Marie-Josée Sauvé

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Marie-Josée Sauvé
Polyvalente St-Jérôme

Parmi les choix difficiles que doivent faire les adolescents, celui d’opter pour une carrière plutôt qu’une autre, trône certainement au haut de la liste. Consciente qu’il faut bien outiller les jeunes pour faire face à leur choix d’avenir, la conseillère en orientation de la Polyvalente de St-Jérôme, Marie-Josée Sauvé, mijote continuellement de nouvelles idées pour aider les jeunes en adaptation scolaire à découvrir ce qui les allume. Visites et pratiques dans des écoles de métiers spécialisés, projet d’horticulture, fabrication de colliers, de savons ou de papier, toutes les idées sont bonnes à condition qu’elles puissent atteindre le but ultime de motiver les jeunes à trouver leur voie.

Contrastant positivement avec l’image du conseiller en orientation effacé et incolore qui hante nos souvenirs d’adolescent, Marie-Josée Sauvé détonne par son enthousiasme. Cherchant à éveiller l’intérêt et la motivation des jeunes, elle a choisi cette année de se préoccuper davantage de la clientèle inscrite en adaptation scolaire. « Majoritairement, ces élèves devront faire un choix de carrière en formation professionnelle.

Malheureusement, leurs périodes de classe sont consacrées à l’apprentissage de la matière et ils ont rarement l’occasion de découvrir les métiers qui s’offrent à eux ou de développer des habiletés manuelles. J’ai donc voulu remédier à la situation cette année », explique-t-elle.

Se chargeant alors de rallier à sa cause le personnel enseignant et la direction de l’école, la conseillère en orientation s’est alors mise à la tâche, élaborant certains scénarios de projet et surtout prenant bien soin de mettre son réseau de contacts à contribution. Armée de conviction et d’un grand esprit de persuasion, elle a fait le tour de la communauté à la recherche de partenaires afin d’obtenir des matériaux pouvant servir à des fins pédagogiques. Rapidement, auprès de certaines entreprises et même de l’administration municipale, Marie-Josée Sauvé a pu mettre la main sur de la céramique, du liège, du papier journal, du papier de soie, des pots de fleurs, des graines, de la terre et autres matériaux utiles.

Les différents projets ont alors pris forme. Parmi eux, celui des pousses de fines herbes où les élèves apprennent tout ce qu’il faut savoir sur l’horticulture, préparant eux-mêmes leurs semences et assurant toutes les étapes de production. Puis, il y a le projet de mosaïque, qui permet aux étudiants de développer des habiletés manuelles en apprenant à créer des objets avec de la céramique, ou encore celui de fabrication de papier artisanal.

La conseillère en orientation a aussi pris soin d’organiser certaines visites éducatives permettant aux élèves, non seulement de visiter des écoles de métiers, mais aussi de pouvoir expérimenter certaines facettes de ces métiers. Comme ce fut le cas lors de la visite à l’école d’hôtellerie où les étudiants ont pu occuper les lieux et préparer eux-mêmes un repas qui allait devenir leur dîner. Même chose lorsqu’ils se sont rendus au Centre de formation agricole où ils ont fait des boutures et ont découvert les différents équipements utilisés en agriculture.

« Marie-Josée est toujours orientée vers les étudiants. Elle fait de sa profession un outil qui permet de toucher les élèves dans une fonction plus large que le choix de carrière. Elle leur permet de vivre le plus d’expériences possible afin qu’ils se connaissent davantage et qu’ils fassent des choix éclairés », assure la conseillère en information scolaire, Catherine L’Abbé.

D’autres projets fourmillent dans la tête de Marie-Josée Sauvé. Elle aimerait bien pouvoir permettre aux élèves de travailler le bois en produisant des étagères à CD, des jardinières ou même des boîtiers pour caisses de son. D’ailleurs, les étudiants lui font part de leur volonté à découvrir d’autres choses l’an prochain, sans pour autant délaisser les projets qu’ils affectionnent comme ceux de la fabrication de savons ou de colliers. Puis, la conseillère espère pouvoir mettre en place une sorte de magasin scolaire où les produits issus des projets seraient en vente.

« Par ces projets, on dégourdit nos jeunes et on les responsabilise face à leur avenir. Ils prennent confiance en eux et plusieurs ont manifesté de l’intérêt pour certains métiers. C’est très satisfaisant de savoir que tout cela a un impact positif sur eux », convient-elle avec bonheur.



Marie-Josée Sauvé
Polyvalente St-Jérôme



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Marie-Josée Sauvé /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc