Collégial
RECHERCHE

2011
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Cynthia Prévost

Collège des Compagnons
Commission scolaire des Découvreurs





 
Cynthia Prévost

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Cynthia Prévost
Collège des Compagnons

Pour éveiller la curiosité scientifique de jeunes élèves du secondaire, il faut souvent plus qu’une craie et un tableau. Cynthia Prévost, enseignante de sciences et technologie et de mathématiques à l’école secondaire Les Compagnons-de-Cartier, propose une approche qui requiert plutôt une bonne dose de créativité, une autre d’entreprenariat et une autre de passion. En mélangeant le tout, vous obtenez une pédagogie différente qui propose des activités concrètes, comme les Midis de la science, qui gagnent toujours en popularité auprès des jeunes.

Grandement inspirée par son père, lui-même enseignant de physique au secondaire, Cynthia Prévost a choisi l’enseignement par pure passion et pour l’amour des sciences. Pas celles qui se résument à des formules chimiques ou algébriques incompréhensibles, mais celles qui nous aident à comprendre notre quotidien et à nourrir nos réflexions.

« Les jeunes arrivent dans les cours de sciences et n’aiment pas ça. Il faut donc aller les chercher autrement, vulgariser les sciences et les rendre accessibles. Mon père me disait : « Quand on travaille avec des jeunes, on ne travaille pas avec des marteaux! ». Je fais donc en sorte d’être intéressante pour éveiller leur curiosité scientifique », confie la jeune enseignante dans un éclat de rire.

Dès son arrivée à l’école Les Compagnons-de-Cartier, Cynthia Prévost s’est rapidement intégrée à l’équipe en place et a proposé des actions. « Si les jeunes ne vont pas aux sciences, les sciences iront à eux », pensait-elle sûrement.

D’un commun accord avec ses confrères, ils ont déplacé le laboratoire de sciences dans le couloir sur les heures du dîner. Instantanément, par cette initiative, l’enseignante venait de modifier la perception des jeunes à l’égard de cette matière.

Puis s’en est suivi la mise en place du projet les Midis de la science. Lors de ces ateliers qui connaissent un vif succès (plus de 40 jeunes y sont inscrits), les trois enseignants et les trois techniciens proposent des activités ludiques qui permettent aux participants issus de tous les niveaux de comprendre, par exemple, comment l’on fabrique un baume à lèvres, des bonbons pétillants ou encore un kaléidoscope. Puis ils repartent tous avec leur réalisation.

« Cynthia a rapidement compris qu’il fallait s’adapter aux élèves et leur faire vivre des activités stimulantes et riches en contenu. Les laboratoires de sciences sont alors devenus des lieux privilégiés pour les apprentissages », raconte Natalie Blais, directrice adjointe, adaptation scolaire et 1er cycle.

Quant à la directrice de l’école, Danielle Grenier, elle juge l’apport de cette enseignante énergique, entreprenante et dévouée, de manière très positive pour les élèves, comme pour l’ensemble des enseignants. « Toute initiative de Cynthia se fait nécessairement en collaboration avec les collègues, que ce soit pour la préparation des élèves à l’Expo-sciences Bell, pour les périodes de récupération en sciences ou pour toutes autres activités scientifiques de jour, de soir ou de week-end. Elle est d’une grande disponibilité », confirme-t-elle.

Sa détermination l’a même poussée, avec la participation de ses collègues, à développer et proposer le projet Folies de bois et d’énergie dans le cadre de l’initiative Place aux jeunes pilotée par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Capitale-Nationale. L’école a ainsi obtenu une subvention de 12 500 $ qui lui permet d’améliorer son offre de services en sciences par l’organisation de sorties, l’invitation de conférenciers, l’achat de nouveaux matériels, etc. Elle est devenue la gestionnaire du projet pour toute l’année.

La proximité qu’elle entretient avec ses élèves et les jeunes en général s’est également tissée par le biais des périodes de récupération qu’elle offre en surplus et de son implication avec le projet de voyage humanitaire au Pérou à l’été 2010.

« Nos jeunes sont beaux et plein de potentiel. En les découvrant à travers des activités autres que les cours, on développe de nouveaux liens avec eux. C’est pourquoi je m’implique et j’aimerais bien, dans un avenir rapproché pouvoir lancer d’autres clubs, comme de robotique ou d’aviation, afin d’offrir aux jeunes la possibilité de s’épanouir », conclut Cynthia Prévost.



Cynthia Prévost
Collège des Compagnons



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Cynthia Prévost /
Développement web:  O2 Web Solutions | Conception graphique: David Leclerc