• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2011
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Chantale Potvin

Cité étudiante Roberval
Commission scolaire du Pays-des-Bleuets





 
Chantale Potvin

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Chantale Potvin
Cité étudiante Roberval

Chantale Potvin enseigne le français à la Cité étudiante de Roberval depuis dix-huit ans. Férue d’écriture et de lecture, elle s’engage jour après jour à transmettre cette passion à ses élèves de 5e secondaire. Comment? En mettant du « piquant » dans la salle de classe. À plusieurs reprises au cours de l’année scolaire, Chantale invite une personne de la région à livrer un témoignage d’engagement aux élèves. « Chaque fois, les jeunes sont touchés, prennent conscience d’une réalité qu’ils connaissent peu ou pas du tout et ont envie de communiquer par écrit ce qu’ils ressentent », raconte-elle. Aussi, en permettant aux élèves de participer à de véritables projets d’écriture d’articles et de romans, Chantale leur offre une tribune pour s’exprimer.

 

Quand on observe les actions de Chantale Potvin, on remarque rapidement que son objectif auprès des jeunes est double. Si elle tient d’abord à leur montrer « que la langue, c’est pas plate! », elle utilise le français pour permettre aux jeunes de prendre conscience de certaines réalités et les encourager à s’engager dans leur milieu.

 

Dans la salle de classe comme en dehors, Chantale réussit donc à tisser un lien serré entre le français et l’engagement. « En classe, je tiens à ce que les jeunes travaillent sur des textes de qualité et surtout, à ce qu’ils utilisent ce qui les entoure pour arriver à s’exécuter », explique-t-elle. D’où l’idée de favoriser les rencontres avec des gens du milieu. Entre autres, les élèves de Chantale ont eu la chance cette année de rencontrer Mélanie St-Germain, une jeune femme ayant perdu trois enfants et qui a d’ailleurs écrit un livre sur son histoire. « Les élèves ont été très touchés par le témoignage de Mme St-Germain et ont ensuite rédigé un texte sur le thème du courage pour exprimer ce qu’ils avaient retenu de cette rencontre », poursuit Chantale.

 

Une jeune religieuse de 32 ans est aussi venue expliquer son choix de vie aux élèves, leur démontrant l’importance de croire en leurs rêves, peu importe les jugements. Au total, une dizaine de rencontres par année permettent aux élèves de prendre contact avec d’autres réalités et de s’exprimer sur ce qui les interpelle. Chaque témoignage est unique et a pour effet de favoriser les liens entre les jeunes et le milieu, ce qui est important pour Chantale. « Les jeunes adorent ça », confie-t-elle.

 

Cette année, l’enseignante a remporté pour une troisième fois le prix « Réalisation pédagogique en français, langue d’enseignement » remis par le Conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec pour son projet « Le pensionnaire ». En 2010, Chantale Potvin a fait paraître un premier roman, Le pensionnaire, mettant au jour le terrible sort réservé jadis aux jeunes autochtones dans des pensionnats gérés par le gouvernement fédéral. Elle a tiré profit de son processus d’écriture pour en faire un projet constructif avec les élèves. « Ils ont vécu et participé activement à toutes les étapes de la rédaction du roman, explique Chantale : collecte des informations au moyen d’entrevues, écriture, lecture, commentaires et révision ».

 

L’expérience a été tellement enrichissante pour les élèves et pour Chantale qu’elle a décidé de reprendre le concept à l’occasion de l’écriture de son deuxième roman au titre choc : Ta gueule, maman. Le sujet? L’enfer de la drogue à travers les yeux d’un parent, elle qui comme mère n’a pas été épargnée, mais pour qui la situation s’est stabilisée, heureusement. En plus de permettre à ses élèves de contribuer à la production d’un roman, Chantale a voulu les sensibiliser aux ravages que peut causer la drogue en brisant les tabous. Impliqués de près dans l’écriture du livre, les jeunes ont partagé leurs expériences et appris des quelque 20 témoignages recueillis.

 

Il n’y a pas de doute, depuis dix-huit ans, Chantale Potvin transmet aux élèves de la Cité étudiante de Roberval sa passion pour l’écriture et la lecture. « Je veux être contagieuse, je veux leur donner ma maladie! », s’exclame-t-elle. Celle qui a frôlé la mort au début des années 2000 a un amour immense envers la vie, un amour qu’elle partage au quotidien avec les jeunes, qui le lui rendent bien.



Chantale Potvin
Cité étudiante Roberval



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Chantale Potvin /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc