• Pêche au domaine du Lac-À-L'Eau-Claire le 8 juin 2016
RECHERCHE

Catégories 2016

 

Rechercher


Pôle


ANNÉE


CATÉGORIE


Commission scolaire/École privée


École



 
 
À partir de janvier 2016, les lauréats de la semaine sont présentés à la population dans les médias La Presse+, Le Soleil, Le Droit ou Le Quotidien (selon le pôle) et sur cette rubrique de notre site Internet.

FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Montréal, Laurentides, Lanaudière, Laval et Montérégie

2016-06-03 Victoria Dupont

Victoria Dupont

Une élève engagée à redevenir la jeune fille performante et impliquée qu’elle était avant son incident sportif

Élève brillante du Collège Jean de la Mennais, impliquée dans mille et un projets, sportive déterminée et combative, tout allait au rythme de Victoria Dupont jusqu’à ce qu’un banal ballon de soccer, reçu violemment en plein visage le 23 août 2015, vienne tout chambouler. C’est ainsi qu’à l’aube de sa dernière année du secondaire, l’adolescente a dû tout mettre de côté et apprendre à vivre avec des maux de tête douloureux et constants. Malgré tout, et bien que Victoria ne soit pas encore totalement remise, son attitude positive et sa persévérance lui ont permis de rattraper le retard dans ses études, et elle envisage maintenant de terminer son secondaire avec succès.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Saguenay-Lac-Saint-Jean

2016-05-06 Emrick Doucet

Emrick Doucet

Un élève engagé à se forger un bel avenir malgré sa dyslexie

Lire et écrire. Des compétences incontournables pour réussir. Or, pour Emrick Doucet, acquérir ces compétences aura été un défi de tous les instants depuis ses premiers pas à l’école. Ce finissant de l’école secondaire Curé-Hébert doit en effet composer avec une dyslexie-dysorthographie mixte et sévère. Lire et comprendre des consignes, décoder des textes, composer des phrases, écrire des messages textes ou des statuts sur les réseaux sociaux… Autant de gestes courants du quotidien qui sont, pour lui, de petites victoires. Des victoires qui l’auront mené jusqu’à l’obtention de son diplôme d’études secondaires et qui lui auront ouvert la voie vers le collégial.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Sarah Martineau

Une élève engagée à surmonter ses difficultés scolaires en acceptant l’aide offerte par son entourage

Si la moyenne générale de Sarah Martineau, élève de 5e secondaire à l’École secondaire Des Lacs, s’inscrit aujourd’hui autour de 78 %, il n’en n’a pas toujours été ainsi. À son arrivée au secondaire, ses difficultés scolaires étaient telles que Sarah a failli tout abandonner. Quand elle a appris qu’elle devait reprendre sa 4e secondaire, la jeune fille a décidé que c’en était assez. Refusant de « rester en arrière », elle a enfin accepté d’utiliser les moyens mis à sa disposition pour réussir : récupération sur l’heure du midi, ordinateur personnel, cours privés à la maison. Aujourd’hui, ses résultats scolaires impressionnent et la jeune fille envisage même des études en droit!


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et Côte-Nord

2016-05-06 Naomi Labbé

Naomi Labbé

Une élève engagée, maintenant qu’elle a pris le contrôle de son corps, à relever tous les nouveaux défis que la vie lui apporte

Jusqu’au printemps 2011, Naomi Labbé fréquentait l’école dans un but de socialisation et non d’apprentissage. Car jusque-là, une maladie insidieuse en faisait une personne prisonnière de son corps, incapable de parler, clouée à un fauteuil roulant adapté, obligée de porter un corset et une mentonnière pour maintenir son corps. Il aura fallu une nouvelle médication pour que Naomi s’éveille à la vie, prenne le contrôle de son corps et se mette à mener une vie normale. Et la voilà aujourd’hui âgée de 19 ans, sur le point d’obtenir son diplôme à l’École secondaire du Plateau et rêvant de devenir éducatrice spécialisée.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Montréal, Laurentides, Lanaudière, Laval et Montérégie

2016-05-06 Mohamed-Ali Taleb

Mohamed-Ali Taleb

Un élève engagé à mieux maîtriser ses différentes problématiques physiques pour ainsi faire son chemin vers la réussite

En raison d’un trouble sévère du langage, Mohamed-Ali Taleb a fait son entrée à la maternelle alors qu’il ne parlait pas encore. C’est seulement vers six ans que tout a commencé à débloquer pour lui. Puis, au fil des années, à grand renfort d’orthophonistes, d’orthopédagogues, d’ergothérapeutes et d’éducateurs spécialisés, et grâce à une mère et à un père grandement déterminés, le garçon a rattrapé le temps perdu, a pris sa place malgré sa différence et s’est hissé parmi ceux qui réussissent très bien. Un parcours dont l’élève de 2e secondaire à l’École secondaire Saint-Laurent peut être fier.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et Côte-Nord

2016-04-08 Anne-Sophie Robinson

Anne-Sophie Robinson

Une élève engagée à donner le meilleur d’elle-même pour surmonter les difficultés liées à sa dyslexie et à sa dysorthographie

Ce n’est facile pour personne de se savoir différent. C’est probablement encore plus difficile si on vit cela au moment où l’on fait le grand saut vers l’adolescence, le passage du primaire au secondaire. Mais lorsque l’on affiche une belle force de caractère, que l’on est prêt à tout pour relever les défis et repousser ses limites, toutes les difficultés deviennent plus faciles à affronter. C’est ainsi qu’Anne-Sophie Robinson, une jeune fille de 13 ans dyslexique et dysorthographique, élève de 1re secondaire à l’école Le Bois-Vivant à New Richmond en Gaspésie, a choisi d’accepter ses différences et de faire face à la vie.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Montréal, Laurentides, Lanaudière, Laval et Montérégie

2016-04-08 Angie Di Tomasso-Perry

Angie Di Tomasso-Perry

Une élève engagée à retourner à l’école pour reprendre le contrôle de sa destinée et se sortir de la rue

Toute jeune, Angie Di Tomasso-Perry se sentait déjà différente des autres, un peu marginale. Elle rechignait à se plier au modèle métro-école-dodo imposé, selon elle, à tous les jeunes. Elle était friande de liberté. Une attitude qui, combinée à quelques autres problèmes, l’a conduite tout droit vers le centre d’accueil et ensuite vers la rue. Cette vie, elle croyait la chérir jusqu’à un matin de mars 2015, où elle s’est dit que ça ne pouvait plus durer comme ça. Elle a alors appelé le centre jeunesse, y est retournée de son plein gré et y a repris les études. Aujourd’hui, la véritable liberté, Angie est convaincue que c’est à travers l’école qu’elle la trouvera.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Saguenay-Lac-Saint-Jean

2016-04-08 Émile Drolet

Émile Drolet

Un élève engagé à miser sur ses forces et à surmonter les défis que pose son handicap physique

Des visites médicales et des opérations, Émile Drolet en a vécu plus d’une. Né avec une fente palatine et labiale sévère, cet élève de troisième secondaire à la Polyvalente de Normandin a subi une vingtaine de chirurgies et plusieurs greffes osseuses. Des interventions physiquement éprouvantes, qui se sont malheureusement soldées par un échec. Au-delà de son apparence un peu différente, Émile doit composer avec la difficulté de prononcer certains sons. Pourtant, malgré la douleur constante et ses absences forcées à l’école, il maintient d’excellents résultats scolaires. Grand sportif, il excelle en judo et en soccer. Inscrit au programme musique-études, il joue également du piano. Bref, tout ce qu’il entreprend, Émile le réussit. La clé? Sa détermination inébranlable et sa très grande résilience.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Arianne Côté

Une élève engagée à devenir pharmacienne pour aider d’autres personnes à combattre la maladie

Élève de 4e secondaire à l’École secondaire Grande-Rivière, Arianne Côté est une survivante. À l’âge de 11 ans, on lui diagnostiquait un cancer. Traitements intensifs, séjours à l’hôpital, effets secondaires et fatigue ont fait et font encore partie du lot quotidien de la jeune Arianne, aujourd’hui âgée de 16 ans. Au plus fort de la tempête, Arianne a toujours refusé d’abandonner, de reculer. Inlassablement, elle a trouvé l’énergie pour étudier, à l’hôpital, à la maison. Si bien qu’elle a réussi à entrer en 2e secondaire sans retard scolaire, et ce, malgré près d’une année et demie d’absence. Avancer, ne pas regarder en arrière, garder le cap sur ses rêves, voilà son leitmotiv.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et Côte-Nord

2016-03-11 Maude Levasseur

Maude Levasseur

Une élève engagée à faire taire ses crises d’anxiété et de panique dans le but de reprendre le contrôle de sa vie

Bien qu’aisément gérables pour la majorité d’entre nous, les situations stressantes peuvent devenir un véritable cauchemar pour d’autres. C’est le cas pour Maude Levasseur, une élève de l’école secondaire de Neufchâtel, qui compose avec divers types d’anxiété depuis l’enfance. Pour elle, le simple fait d’obtenir 80 % lors d’un test était inacceptable. Il s’en suivait des crises de panique et des pensées catastrophes. Un cocktail qui l’a conduite tout droit vers l’hospitalisation. Aujourd’hui, bien que le combat en soit un de tous les jours, elle parvient à mieux se maîtriser et reprend le contrôle de sa vie et de sa réussite.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Montréal, Laurentides, Lanaudière, Laval et Montérégie

2016-03-11 Louis-Philippe Lachaine

Louis-Philippe Lachaine

Un élève engagé à se débarrasser de ses problèmes chroniques d’absentéisme et à faire émerger sa motivation scolaire

Il y a des gens qui, par plaisir, collectionnent les timbres, les papillons, les cartes de hockey, la monnaie ou les œuvres d’art. Louis-Philippe Lachaine, un peu malgré lui, collectionnait les échecs scolaires. Cela a commencé au primaire et s’est accéléré au secondaire. Les raisons? L’absentéisme chronique et un total désengagement. Cela n’allait pas en s’améliorant jusqu’à ce qu’un jour, l’élève de l’école secondaire Gérard-Filion réalise que la vie pouvait être très longue quand on n’avait aucun but. Depuis ce temps, il s’en est créé des projets! Il a fait remonter ses notes et voit son avenir avec enthousiasme.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Saguenay-Lac-Saint-Jean

2016-03-11 Maxime Gagné

Maxime Gagné

Un élève engagé à atteindre ses objectifs professionnels en dépit de ses difficultés d’apprentissage

À son entrée au secondaire, Maxime Gagné ne l’a pas eue facile. Après avoir doublé ses deux premières années, ce jeune homme, qui doit composer avec un déficit d’attention avec hyperactivité en plus d’une dysphasie assez importante, a intégré le parcours de formation axé sur l’emploi offert à l’école Fréchette. Une avenue adaptée à son rythme, qui lui permet de faire ses premières armes sur le marché de l’emploi. Celui qui aurait pu se décourager et abandonner a plutôt choisi de redoubler d’ardeur et de déployer toutes les stratégies possibles pour réussir son secondaire et atteindre ses objectifs de carrière. Ses forces : une capacité à bien s’entourer et à demander de l’aide, et une extraordinaire persévérance. Des qualités qui le mèneront loin!


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Crystel Giroux-Malette

Une élève engagée à servir de modèle de persévérance à ses collègues de classe

Crystel Giroux-Malette, de l’École secondaire Hormisdas-Gamelin, est l’image même de la persévérance. Malgré de grandes difficultés scolaires, particulièrement en mathématiques, elle a réussi à faire un bon inespéré d’une 6e année réussie dans cette matière à une troisième secondaire réussie, le tout en une année seulement. Après deux ans d’échec en mathématiques, elle a atteint un résultat de 73%, et depuis, Crystel continue de briller! En effet, elle a terminé la première étape, cette année, avec un résultat de 82% dans cette matière auparavant si difficile pour elle. Mieux encore, Crystel est maintenant un modèle de réussite dans sa classe et une référence auprès des autres élèves.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et Côte-Nord

2016-02-12 Stéphanie Bovet

Stéphanie Bovet

Une élève engagée à prendre sa place en allant au-delà de ses limitations

Adolescente enthousiaste, souriante, connue de tous grâce à ses multiples implications dans la vie étudiante et présentant des notes généralement bien au-delà de la moyenne, Stéphanie Bovet a tout de l’élève modèle qui profite au maximum de ce que la vie lui amène. Mais bien peu de gens savent à quel point l’élève de 5e secondaire au Séminaire Saint-François doit, en raison de sa paralysie cérébrale, faire des pieds et des mains pour maintenir la cadence. Qu’à cela ne tienne, malgré les heures et les heures d’études, la passion qu’elle entretient pour la scène vient à bout de tous les moments de doute et de découragement.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Montréal, Laurentides, Lanaudière, Laval et Montérégie

2016-02-12 Justin Frappier

Justin Frappier

Un élève engagé à ne plus s’en faire avec le jugement des autres et à développer son plein potentiel

Nombreux sont ceux qui s’empêchent de s’affirmer, par crainte du regard des autres. Justin Frappier, en raison de son trouble modéré du langage, de sa dyslexie et de sa dysorthographie, a longtemps fait partie de ces personnes qui se terrent dans l’inaction par peur du jugement. Mais depuis qu’il a choisi de se débarrasser de ses barrières, il en veut toujours plus. Fondateur de la coop étudiante Comité vert, conférencier sur la persévérance scolaire et membre du club de robotique, l’élève de 2e secondaire en adaptation scolaire à l’école Cavelier-De LaSalle étonne par son assurance et sa progression.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Saguenay-Lac-Saint-Jean

2016-02-12 Mégane Fortin

Mégane Fortin

Une élève engagée à exploiter ses talents sans se laisser freiner par la surdité

Mégane Fortin est de ces personnes qui sont plus grandes que leur handicap. Cette élève de troisième secondaire à l’école Charles-Gravel doit en effet composer avec la surdité, conséquence d’une méningite qui a frappé quand elle avait deux ans. Avec l’aide de technologies et au prix d’efforts constants, Mégane a appris à parler. Un défi pour quelqu’un qui ne s’entend pas. Défi qu’elle relève avec brio. Si bien qu’elle a pu entreprendre un projet original pour démystifier la réalité des personnes malentendantes : une vidéo, dans laquelle elle met à profit son talent pour les arts visuels et dont elle assure la narration.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Raphaël Beaudoin

Un élève engagé à accepter l’aide proposée pour développer son plein potentiel

D’aussi loin qu’il se souvienne, Raphaël Beaudoin a toujours eu des difficultés d’apprentissage. Il se sentait différent et avait une piètre estime de lui-même. En 3e secondaire, il échoue et doit recommencer son année scolaire. Insistant pour poursuivre dans le cheminement régulier, Raphaël prend alors conscience de l’importance de réussir ses études et, pour cela, de saisir l’aide qu’on lui offre à la Cité étudiante de la Haute-Gatineau. Depuis, Raphaël met les bouchées doubles et sa confiance ne fait qu’augmenter. L’élève de 5e secondaire se sent maintenant prêt pour le cégep, la voie d’accès vers les études de droit auxquelles il aspire.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et Côte-Nord

2016-01-15 Michaël Larivière

Michaël Larivière

Un élève engagé à vivre pleinement ses passions pour le théâtre et le chant malgré les difficultés et la maladie

Si l’on questionnait des élèves en cheminement particulier à l’école secondaire Louis-Jacques-Casault au sujet des gens qui les inspirent, plusieurs mentionneraient sans doute le nom de Michaël Larivière, un camarade de classe. Car au-delà de son léger retard intellectuel qui occasionne des difficultés d’apprentissage et de l’annonce récente de sa leucémie, le jeune homme de 19 ans incarne l’esprit même de la persévérance, de la résilience et du dépassement. Élu président de classe, passionné de théâtre, d’écriture et de chant, Michaël vit au jour le jour, apporte son aide à ceux qui l’entourent et rêve de fonder sa propre troupe de théâtre.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Saguenay-Lac-Saint-Jean

2016-01-12 Jean-Michel Bouchard

Jean-Michel Bouchard

Un élève engagé à mettre en place les conditions gagnantes pour donner vie à ses valeurs

Pendant une période sombre de sa vie, Jean-Michel Bouchard, étudiant à l’école secondaire des Grandes-Marées, « gelait » son mal de vivre en consommant de la drogue.  Ce qui lui est apparu comme une solution pour fuir la réalité s’est rapidement transformé en un piège, en une prison. Une prison qui empêchait ce jeune homme de prendre son envol, de déployer toutes ses forces et ses capacités, de se réaliser. Une cure de désintoxication aura été vaine. Le désir de consommer et de voir ses problèmes s’évaporer était plus fort. Jusqu’à ce qu’il réfléchisse à son avenir, à ses rêves, à ce qui était réellement important pour lui. Ce qui lui aura permis de vaincre sa dépendance et de garder le cap? Le désir de fonder une famille et de décrocher un emploi valorisant. Ce sont ces objectifs qui l’ont incité à prendre le contrôle de sa destinée.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Sunobar Asifi

Une élève engagée à démontrer que les personnes non-voyantes peuvent réussir tout autant que celles sans handicap visuel

À l’École secondaire Mont-Bleu, Sunobar Asifi est un modèle exceptionnel d’intégration et de persévérance. Il y a à peine deux ans et demi, elle arrivait au Canada avec tout à apprendre. Originaire de l’Afghanistan, elle n’y avait été que très peu scolarisée. Sans compter qu’un handicap visuel dont elle souffre depuis la naissance l’oblige à relever de nombreux défis quotidiens. Aujourd’hui, à l’entendre, on dirait presque qu’elle a toujours parlé français. À la voir, on ne peut qu’être impressionné par l’ampleur de sa volonté et de son incroyable force de caractère qui la poussent désormais à s’engager dans des efforts de sensibilisation pour la cause des personnes non-voyantes.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Montréal, Laurentides, Lanaudière, Laval et Montérégie

2016-01-11 Gabriel Diotte

Gabriel Diotte

Un élève engagé dans la poursuite de ses rêves malgré la maladie

Nombreux sont les jeunes garçons qui rêvent d’évoluer dans la Ligue nationale de hockey. Pour Gabriel Diotte, élève de 3e à l’école secondaire André-Laurendeau et passionné de hockey, c’est bien différent. Souffrant de neurofibromatose, une sorte de désordre génétique qui a provoqué chez-lui des complications dont une tumeur cérébrale bénigne, un gliome optique, une arthrose congénitale du tibia et du péroné, et des problèmes dans l’apprentissage et le langage, le rêve se situe à un autre niveau : terminer son secondaire, devenir électricien… et pouvoir simplement un jour rechausser ses patins. Il faut tout pour y parvenir !


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Saguenay-Lac-Saint-Jean

2016-01-08 Janick Lévesque

Janick Lévesque

Une élève engagée à faire preuve d’une ténacité exemplaire pour s’offrir un meilleur avenir

Janick Lévesque est partie de loin. Cette finissante de la Cité étudiante Roberval a vécu des problèmes personnels qui ont pesé lourd sur ses épaules. Si lourd qu’elle en est venue à négliger ses études et son propre équilibre. Ses résultats scolaires ne cessant de décliner, elle s’est retrouvée au Transit, un cheminement adapté aux élèves qui éprouvent des difficultés d’apprentissage. Dans ce groupe fréquenté par d’autres jeunes qui, comme elle, manquaient de motivation, elle s’est remise en question. Que voulait-elle faire de sa vie? Souhaitait-elle poursuivre dans la voie engagée? Certainement pas. Quelques minutes d’une extraordinaire lucidité auront suffi à lui faire prendre un virage majeur. Aujourd’hui, Janick est un chef-d’œuvre d’équilibre, de persévérance, de constance et de résilience. Elle a résolument mis le cap sur la réussite de sa vie.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Nathaniel Huot-Lavoie

Un élève engagé à réussir ses études pour devenir ambulancier et aider les autres

Avec un diagnostique de TDAH, de dyslexie et de dysorthographie, pas facile de performer dans les études. Nathaniel Huot-Lavoie a cependant choisi de réussir malgré tout. Élève de 4e secondaire à l’École primaire et secondaire Sacré-Cœur, le jeune homme de 18 ans avoue avoir trimé dur. Dès le primaire, il a intégré une classe à besoins spéciaux. Au secondaire, il a pris la voie du cheminement particulier. Il y a trois ans, toutefois, il a réalisé un exploit que peu d’élèves ont accompli : réussir le passage du cheminement particulier au cheminement régulier. Son secret? Oser demander de l’aide et accepter de mettre les bouchées doubles, et même triples, pour réaliser son rêve de devenir ambulancier.


Pour plus d'informations >>>


FINALISTEAVENIR ÉLÈVE PERSÉVÉRANT
Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et Côte-Nord

2016-01-01 Alexis Landry

Alexis Landry

Un élève engagé à transformer son combat quotidien contre la dépendance aux drogues et les difficultés d’apprentissage en une source de réussite et de motivation

C’est en 6e année du primaire qu’Alexis Landry a fumé son premier joint. Encouragé par des amis plus vieux que lui, il y a vu une façon de s’imposer, de se faire un nom, de se révolter contre les sarcasmes et sa faible estime de lui-même dus à ses lourdes difficultés d’apprentissage. Puis la descente aux enfers s’est accentuée jusqu’à ce qu’il atteigne le fond. Aujourd’hui élève de 5e secondaire au Collège des Hauts Sommets, Alexis a repris le dessus. S’abstenant de drogue depuis 18 mois, il lutte quotidiennement pour aller de l’avant, s’ouvre aux autres, réussit ses études, fait du bénévolat et est perçu comme un modèle de persévérance.


Pour plus d'informations >>>


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc