• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE


AVENIR 2010
Société, communication et éducation






Jeux photoniques

Société, communication et éducation



Jeux photoniques
Université Laval

Allumer une petite lueur dans l’imaginaire des étudiants de 5e secondaire, voilà le défi que s’était donné le Regroupement des étudiants en photonique et optique de l’Université Laval afin d’attirer de nouvelles recrues dans un secteur des sciences physiques pour le moins obscur. En organisant les deuxièmes Jeux photoniques, le Regroupement voulait mettre sur pied une activité à la fois éducative et ludique. Force est d’admettre que le résultat a été éclatant!

Le projet se divisait en deux étapes principales. Lors de la première, les étudiants offraient un atelier d’une heure et demie afin de présenter et de vulgariser les diverses manifestations et applications de l’optique photonique à l’aide de trousses conçues pour l’exercice. Plus de 115 élèves des écoles secondaires Vanier, Jean-de-Brébeuf et la Camaradière de Québec ont pu se familiariser avec l’utilisation des lasers et leurs applications. Mais ce survol se voulait également une préparation à la deuxième étape du projet : la compétition du 29 octobre 2009!

Pendant cette journée, 27 équipes ont dû relever six défis pour le moins loufoques : dévier un faisceau laser à l’aide de lentilles en Jell-O, faire rouler un bolide fonctionnant à l’énergie solaire, jouer une partie de mini-golf optique à l’aide de lasers et de miroirs, parcourir à pied un trajet encombré de faisceaux laser, répondre à un jeu-questionnaire sur le thème de l’optique et concevoir une photographie numérique en exploitant différents phénomènes lumineux.

« Dans un contexte où susciter l’intérêt des jeunes Québécois pour les sciences et le génie constitue toujours un véritable défi, les Jeux photoniques s’imposent comme une initiative des plus originales », soutient le doyen de la Faculté, Guy Gendron.

En raison du peu de connaissances des jeunes néophytes, les épreuves comportaient plusieurs embûches. Elles faisaient appel à leur débrouillardise, à leur ingéniosité et à leur créativité. Pour les soutenir, 50 bénévoles, de la première année du baccalauréat jusqu’au doctorat en physique, agissaient à titre de coach. Et même si le but de ces olympiades de la lumière n’était pas de consacrer un vainqueur, des bourses totalisant plus de 1 300 $ et de nombreux prix de participation ont été remis aux brillants athlètes.

Pour Gabrielle Thériault, l’une des organisatrices, l’objectif de ces jeux a été atteint. « Les commentaires que nous avons recueillis de la part des élèves ont été très favorables et plusieurs ont affirmé qu’ils ne voient plus la physique aussi négativement qu’avant. »

Puis, les Jeux ont obtenu des retombées médiatiques importantes, ce qui a permis au comité organisateur d’être invité à d’autres activités de promotion des sciences auprès des jeunes. Des ateliers ont ainsi été offerts lors des 24 heures de sciences de l’école secondaire de Neufchâtel et au camp Défi sciences et sport de l’Université Laval. Et comme pour ajouter à ce succès, les étudiants ont été invités à présenter leur projet à la conférence internationale Optics + Photonics, qui a eu lieu à San Diego, aux États-Unis, en août dernier.

« Je salue l’engagement des organisateurs et de leurs collègues qui se sont investis dans les Jeux pour mieux faire connaître leur domaine d’études et communiquer aux plus jeunes leur passion pour les sciences », commente Réal Vallée, directeur du Centre d’optique, photonique et laser de l’Université Laval.



Jeux photoniques




RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme universitaire / Finalistes / Jeux photoniques /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc